0
Votre panier est vide

Se prendre pour Mimi-Siku et traverser le Rio Dulce jusqu’à Livingston.

Partons à la découverte du fleuve de Rio Dulce.

Après les ruines de Tikal nous rejoignons en bus depuis Flores la petite ville de Rio Dulce située sur le fleuve du même nom à l’extrême est du pays. 

Notre objectif : rejoindre en bateau un petit hôtel situé à une heure de la ville en bateau par le fleuve. Problème, nous arrivons trop tard et loupons la navette. Il faudra attendre le lendemain et trouver un hébergement dans la ville principale pour notre première nuit. L’ambiance qui règne ici ne nous inspire pas vraiment et des panneaux interdisant l’entrée d’armes à feux à l’entrée de notre hôtel nous mettent tout de suite dans l’ambiance … 

Ce souvenir sera très vite oublié le lendemain dès que nous embarquons dans la navette. Le paysage qui nous entoure est magique ! La végétation autour du lac est luxuriante, les oiseaux sont partout, une balade vraiment agréable. Après plus d’une heure de bateau nous arrivons à l’hôtel Finca Tatin (l’un de nos plus beaux hébergements). Le cadre est exceptionnel, nous sommes en pleine jungle et l’hôtel tout en bambou s’intègre parfaitement à la nature.

Cet endroit est un vrai havre de paix dont nous profitons pleinement. Instant lecture dans les hamacs installés un peu partout, baignades dans le fleuve (si vous n’avez pas de problème avec l’idée de vous baigner dans une eau sans la moindre visibilité) et aussi quelques sessions de Temazcal (le sauna des civilisations pré-hispaniques). 

 

L’hôtel nous laisse des kayak à disposition pour explorer les environs et surtout rejoindre Livingston. Un endroit unique au Guatemala ! Un village isolé du reste du monde sur la cote des caraïbes auquel on accède soit par la mer soit par le fleuve. Une petite expédition de 3h en kayak depuis Finca Tatin qui vaut vraiment la peine d’avoir quelques courbatures en fin de journée… On se croirait dans le film un indien dans la ville en pleine Amazonie. Nous avons même la chance d’apercevoir un Toucan parmi toutes les autres espèces d’oiseaux depuis notre kayak. Les pêcheurs sont au travail et des familles ont installés leurs maisons sur les rives du fleuve, la vie semble si paisible… 

Dès notre arrivée nous avons l’impression d’avoir changé de pays ! Ce village abrite la communauté Garifuna un peuple qui descend des esclaves africains. 

L’ambiance afro-caribéenne est une vraie surprise et change radicalement de ce que nous avons pu voir partout ailleurs au Guatemala. La plage, la mer des caraïbes, les graffitis de toutes les couleurs, les femmes qui se tressent les cheveux devant les salons de coiffure afro et la musique qui donne envie de danser en pleine rue, un vrai dépaysement !

Quitter notre petit paradis à Finca Tatin sur les rives du Rio Dulce est difficile et nous décidons de prolonger notre expérience avec une autre activité : un autre tour en bateau sur le fleuve organisé par notre hôtel pour nous deux ! Nous allons nous perdre un peu dans les méandres du fleuve pour apprécier de plus près cette jungle verdoyante. Des insectes volants qui piquent nous font reculer de certaines zones mais ne nous empêcheront pas de passer de longues minutes à observer les centaines d’espèces d’oiseaux qui ont élu domicile ici. 

Cette énième parenthèse en pleine nature ici à Rio Dulce ne fait que renforcer notre coup de coeur pour ce petit pays d’Amérique centrale

Lire la vidéo
Article précédent Visiter les ruines de Tikal en passant par l'île de Flores et le très calme village del Remate
Article suivant Visiter la très belle ville de Antigua et grimper le volcan Acatenango

Laisser un commentaire

Nous avons désactivé le clic droit afin de préserver les droits d'auteur sur les photographies. Merci de votre compréhension.