Carnets de Voyage > Mexique > Visite de la péninsule du Yucatan

Visite de la péninsule du Yucatan

Entre les plages de sable blanc, l’eau turquoise et les sites archéologiques mayas, la péninsule du Yucatan est très certainement la partie la plus touristique du Mexique. Au delà des hôtels all inclusive de Cancun cette région a de nombreuses choses à offrir et il est très simple de s’y déplacer (comme un peu partout au Mexique).
 
Avec l’approche de la Semaine Sainte nous décidons de modifier l’itinéraire et d’arriver dans la région plus tôt que prévu afin de limiter la hausse des prix et le nombre de touristes. Avec du recul nous avons vraiment bien fait !
Lire la vidéo

L'itinéraire du Yucatan

Les extraits de nos photos dans la région du Yucatan

Découvrez l'album photos de notre aventure dans la région du Yucatan

voyage de 30 jours au mexique

Campeche

Notre découverte de la péninsule du Yucatan commence par la petite ville de Campeche au nord. C’est la seule ville fortifiée du pays et devinez quoi ?? Elle est aussi classée au patrimoine de l’UNESCO (je crois que l’on va battre des records) !
 
Cette petite ville est très calme et le centre historique est parfaitement bien rénové. Les ruelles pavées avec maisonnettes de toutes les couleurs et balcons en fer forgé ont beaucoup de charme. Pour la petite anecdote ce sont les trottoirs les plus hauts que nous n’avons jamais vu ! On y trouve de jolis petits cafés et boutiques d’artisanat et la place principale avec son kiosque central ne manquent pas de charme non plus.
 
Situé au bord de la mer, même si nous ne conseillons pas vraiment la baignade, (la région est productrice de pétrole et les raffineries polluent la mer en tout impunité) la balade sur le malecón avec la vue imprenable sur le coucher de soleil est un incontournable.
Campeche rue
Nous retrouvons vite nos habitudes sur les stands du marché pour manger et profitons même d’un instant détente à la magnifique piscine de l’hôtel Hacienda Puerta dans le centre. Nous y sommes rentrés par hasard et l’accès à la piscine est gratuit moyennent consommation bien sur. Un vrai bon plan avec cette chaleur et le cadre est vraiment beau !

Le site de Edzna

A une cinquantaine de km du centre nous nous rendons aux ruines d’Edznà ! A faire absolument, le site est magnifique, vraiment bien conservé et cerise sur le gâteau très peu touristique ! Nous devons être maximum 10 personnes à visiter les ruines : le bonheur. La place principale est monumentale, elle est dominée à gauche par la grande acropole qui est spectaculaire.
Pour y aller, prenez un taxi collectivo depuis le centre. Ils font l’aller retour toute la journée jusqu’aux ruines, vous n’aurez aucun mal à en trouver un pour le retour !

Mérida

Capitale de l’état du Yucatan, Mérida est une grande ville à l’héritage colonial avec de grandes rues ponctuées de petites places et de beaux et grands bâtiments bien conservés.
Nous l’avons trouvé moins charmante que sa voisine Campeche mais beaucoup plus animée ! L’ambiance du zocalo est très vivante et ce n’est pas les stands de nourriture qui manquent. Les habitants s’y retrouvent une fois par semaine le dimanche soir pour dancer. Le spectacle est vraiment super à voir ! Les grandes demeures du Paseo Montejo valent aussi la peine.

A environ 50km de Mérida se trouve le Cenote X’Batun. Pour s’y rendre il faut prendre le bus direction Muna et demander au chauffeur qu’il vous arrête à la jonction avec le village San Antonio Mulix. De là, prier fort pour qu’un taxi passe ou que quelqu’un de gentil s’arrête pour vous déposer à l’entrée à 5km plus loin. Une fois que vous avez votre ticket d’entrée, rajoutez 2km pour atteindre le Cenote.
A ciel ouvert, X’Batun est vraiment beau. Les racines des arbres tombent dans l’eau claire et la végétation est exotique mais les vacances mexicaines ont commencé et nous sommes dimanche alors forcément nous ne sommes pas les seuls. Mais par cette chaleur et après la marche, la baignade fait vraiment du bien !
A 800m de là se trouve le petit Cenote Dzonbacal cette fois ci dans une grotte et donc plus sombre mais la fraîcheur de l’endroit nous va tout à fait. Il y a aussi un peu moins de monde.
 
De retour à Mérida le soir nous faisons la découverte du Mercado 60 ! Une ambiance un peu guinguette vraiment sympa avec des stands de nourriture venant de partout dans le monde. Nous vous recommandons le burger il est excellent !

Chichen Itza

Nous accédons à l’une des 7 merveilles du monde moderne depuis Mérida !
 
Le site ouvre à 8h et nous vous recommandons de ne pas arriver après. Dès 9h les cars touristiques débarquent et il devient alors impossible de photographier la pyramide principale seule. C’est aussi mieux pour la chaleur et la qualité de la lumière pour vos photos.
 
La pyramide principale le Castillo est spectaculaire de part sa taille et son état de conservation. Nous en prenons plein les yeux !
365 marches au total qui rappellent le nombre de jours de la révolution terrestre autour du soleil. Et si vous tapez dans vos mains devant, l’écho doit se répéter 7 fois. Trop forts ces mayas !
Le Juego de Pelota est aussi extrêmement bien conservé et nous arrivons à imaginer les joueurs qui devaient faire passer la balle en bois au centre de l’anneau adverse. Nous essayons en revanche de ne pas imaginer les sacrifices humains qui allaient avec. La zone est grande et les autres temples comme l’Edificio de las Monjas ou le Templo de los Guerreros valent le coup d’œil.
 
Niveau shopping vous ne serez pas en reste ! Les vendeurs sont partout sur le site : tee shirts, calendriers mayas, bijoux, têtes de mort en tout genre et hamacs. Ici n’oubliez pas de négocier les prix.
 
Pour avoir le temps de bien parcourir le site prévoyez au moins 3h sur place. Pour une question de budget nous nous sommes contentés des explications du guide du routard mais si vous êtes plusieurs, le guide privé est une bonne façon d’avoir des informations et anecdotes plus complètes !
 
Notre bus pour Tulum est à 17h alors nous décidons après être avoir mangé au petit centre (en essayant de marcher le plus possible depuis les ruines pour éviter les attrapes touristes) d’aller découvrir le Cenote Ik Kil. Vraiment décevant… Nous ne vous le recommandons pas ! L’endroit a été transformé en complexe touristique où tout coûte très cher. Certes le Cenote est très grand est très beau mais le spectacle est un peu gâché.
 
En bref on a vu l’une des sept merveilles du monde et il nous tarde de voir la prochaine !

Tulum

Arrivés à Tulum nous sommes déjà excités à l’idée de voir enfin la mer turquoise et le sable blanc !
 
Tulum pueblo n’a pas beaucoup d’intérêt. C’est sur l’artère principale que se concentre toutes les boutiques de souvenirs et restaurants. Beaucoup plus touristique que toutes les autres villes dans lesquelles nous sommes passés, Tulum est aussi plus chère mais l’ambiance « vacances » est agréable.
 
Location de vélos indispensable, la plage n’est pas à côté.
A notre arrivée sur la route des plages c’est un peu la désillusion… le sud de la route des plages se résume à une succession d’hôtels et de restaurants de luxe avec plage privée où le prix du café est multiplié par trois par rapport au reste du pays ! Le vent souffle fort et pas d’eau turquoise à l’horizon. Le moral en chute libre nous repartons vers le nord.
 
Une fois au niveau de l’entrée de la plage publique nous retrouvons le sourire, le vent s’est calmé et l’eau est à nouveau turquoise. Pas le budget pour louer des transats, mais les palmiers et le sable blanc de la plage à présent ensoleillée nous iront très bien !
 
Pour profiter de la plage vide de monde le meilleur moment c’est le levé de soleil. Il est magnifique ! Et vous pourrez faire des photos comme celles qu’on peut voir dans les magazines de voyages.
 
Les ruines de Tulum ne sont pas aussi impressionnantes que celles que nous avons visité auparavant mais le fait que le site soit en bord de mer le rend spécial et encore plus beau ! La visite vaut le coup et comme toujours allez y à l’ouverture pour éviter les groupes.
 
En plus de la plage et des ruines, il y a aussi de très jolis cenotes à voir dans les environs de Tulum.
Carwash (malgré son nom surprenant) est vraiment celui que nous avons préféré. Peu de monde et une ambiance familiale très sympathique. Pour la petite histoire nous y avons croisé un petit crocodile !!
Plus proche du centre le Cenote Calavera est très chouette aussi. Dans une grotte c’est plus pour les plongeurs mais parfait pour faire des sauts et très peu de monde !
 
Tulum est la destination hippie-chic des Caraïbes ! Un cadre de rêve, des plages de sable fin et une mer turquoise. Parfait pour se reposer et recharger les batteries mais prévoyez le budget ! En revanche si vous recherchez l’authenticité ce n’est pas à ici qu’il faut aller. 
voyage de 30 jours au mexique

Bacalar

Quand on nous a dit que cet endroit s’appelait aussi la lagune aux 7 couleurs nous n’avons pas hésité une seule seconde pour nous y rendre ! Nous avons bel et bien trouvé le paradis.
Beaucoup plus authentique que Tulum, il y a beaucoup moins de touristes et les prix redescendent ! Le petit centre est calme et apaisant avec son petit parc sur la place centrale.
 
Encore préservée du tourisme de masse, la lagune est superbe et les nuances de bleu dues aux différences de profondeurs sont spectaculaires.
 
Si vous pouvez vous offrir le tour de catamaran qui fait le tour de la lagune faites le !! Ce n’est pas donné mais c’est la garantie de ne pas polluer la lagune… compter 2000 pesos pour 3-4h de tour. C’est notre deuxième entorse au budget ! Au programme, découverte du canal des pirates (construit par les mayas pour accéder à la lagune) où nous en profitons pour faire un gommage naturel du corps avec le sable. Mais aussi, l’île des oiseaux ainsi que les Cenotes de la lagune : La Bruja, Cocalitos, et Esmeralda. Notre préféré : Cocolitos où l’on peut y voir des pierres vivantes dans l’eau : les Estromatolitos.
 
Le cadre est vraiment exceptionnel, la température de l’eau est parfaite et nous pourrions rester des heures ici juste à regarder le paysage. Nous sommes au paradis !
Pour cette sortie cata nous vous recommandons l’hôtel Las Velas (demandez Jorge comme capitaine).
Le kayak est aussi une très bonne option pour découvrir la lagune sans la polluer ni vous ruiner.
 
La semaine Sainte arrive et les vacances mexicaines commencent. Le petit centre habituellement très calme s’anime et l’ambiance est vraiment super.
 
Il y a aussi de bonnes adresses pour manger. La Piña et Enamora sont top pour le petit déjeuner. Playita pour profiter d’un déjeuner au bord de la lagune et d’un après-midi repos sur le ponton. Et pour le soir le food truck Banana&Co situé en contre bas du centre vers la lagune où nous nous sommes régalés avec un fish roll au fromage fondu du tonnerre !
 
Je crois que nous allons avoir du mal à quitter ce petit paradis… nous décidons alors de prolonger notre séjour à quelques kms du centre (toujours sur la lagune) à l’eco-camping de Yaxche. Un super endroit pour se relaxer avec balançoires et hamacs dans l’eau. Le levée de soleil directement depuis la tente sur la lagune reste encore gravé dans nos mémoires.
 
Bacalar mérite largement son nom de « pueblo magico ». Avec son décor de carte postale et sa nature préservée c’est un vrai coup de cœur. Nous nous prenons à rêver d’une petite bicoque vu sur la lagune comme residence secondaire !
péninsule du Yucatan

Ce que l'on retient

Découvrez notre avis sur cette aventure

  • La petite ville fortifiée de Campeche
  • Les ruines maya de Edznà
  • La lagune de Bacalar

Laissez nous un commentaire

Envie de partager une info ou besoin d'un renseignement ?

La suite du reportage...

Découvrez la suite de notre reportage sur le Mexique

Mexico DF, capitale tentaculaire du Mexique est une introduction incontournable pour appréhender la culture du pays. Le centre historique d’inspiration coloniale est superbe et le quartier de Coyoacan certainement le plus authentique. 

Premier coup de coeur au Mexique pour la petite ville de Taxco classée monument national. Le centre est très animé et la cathédrale impressionnante. C’est aussi le paradis de l’argent avec ses quelques 300 boutiques et ateliers de bijoux. 

Le centre historique de Puebla est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Maisons de toutes les couleurs, édifices religieux et musées à tous les coins de rues sans oublier le quartier des artistes avec ses petites galeries d’art. 

Contact  |   Qui sommes nous ?  |   Charte éditoriale  |  Mentions Légales   |  My Travel Motion  |   My Travel Déco  |  My Travel Cuisine  |   Nous Aider   |  Sponsoring – Partenariat   |   Annonceurs   |