0
Votre panier est vide

Puebla, la merveilleuse ville classé au patrimoine de l’UNESCO !

Pour la petite histoire...

C’est à Puebla avec son centre historique classé au patrimoine de l’Unesco (ce n’est pas ce qui manque au Mexique dis donc) que notre itinéraire se poursuit. C’est une des plus grosses villes du pays mais pourtant le centre se fait très facilement à pied.
 
A nouveau un zocalo où se concentre la majeure partie de l’activité de la ville avec sa cathédrale et ses restaurants. 
Bien plus de monde que dans la précédente petite ville de Taxco mais le repérage des lieux se fait assez vite.
Lire la vidéo

Partons à la découverte de Puebla

Notre hôte Marina nous laisse l’accès à sa cuisine. Ni d’une ni deux nous voilà au marché faisant nos courses tels de vrais mexicains ultra excités à l’idée de se faire enfin à manger. L’occasion de goûter au Mole poblano, spécialité culinaire de la ville, c’est une sauce à base de cacao le plus souvent cuisiné avec du poulet. Niveau budget c’est imbattable, nous repartons avec l’équivalent de trois repas pour un peu plus de 150 pesos !
 
Nous comprenons assez vite que le centre ville soit classé ! Les ruelles aux maisons de toutes les couleurs et petites boutiques sont vraiment mignonnes. Du bleu, du rose, du jaune, du vert, du orange cette ville est un vrai arc en ciel.
Le gros plus : des vrais coffee shops avec du café bien fort comme on l’aime chez nous.
Quelques rues piétonnes abritent de petites galeries d’art et la place des artistes où il est très agréable de se boire un verre le soir venu. L’ambiance y est bien plus paisible qu’autour du zocalo !

Une ville baroque...

La ville est baroque à l’image de ses nombreux musées et édifices religieux (il y en a quasiment à chaque coin de rue) comme la cathédrale, la bibliothèque Palafoxiana (plus ancienne des Amériques) ou encore le Templo Santo Domingo ! De l’or, des angelots de l’or et encore des angelots ! A cela s’ajoute les boutiques qui vendent une multitude d’articles liés à la nativité.
 

Autre spécialité de la ville... Les Talaveras !

 C’est le nom donné ici pour l’équivalent des azuléjos portugais. La technique a été importée d’Espagne et l’utilisation du mot Talavera certifie une méthode artisanale de production de la céramique. Seulement 6 couleurs sont utilisées et autorisées : vert, jaune, orange, noir, bleu ciel et bleu colbat.
 
Pour les passionnés de déco le Barrio de los Sapos est rempli de petits antiquaires alors n’hésitez pas à aller y faire un tour pour chiner quelques jolies pièces en bois sculpté.
 

Le Barrio Alto...

Nous profitons aussi de notre passage pour aller découvrir Barrio Alto un petit quartier périphérique au nord de la ville que nous vous recommandons vivement malgré son caractère un peu moins accueillant que le centre (quartier en réhabilitation). 
Nous ressentons assez rapidement que les habitants n’ont pas vraiment l’habitude de croiser des touristes. Nous n’avons eu aucun problème au contraire ils semblent même contents de voir que certains n’hésitent pas à découvrir aussi ce quartier de la ville ! Avec sa multitude de peintures murales tout simplement superbes, ce coin vaut vraiment le coup d’œil avec l’avantage de ne pas être touristique. Les tags sont diverses et tous très colorés, un vrai travail d’artiste très photogénique.
Article précédent Découvrir les bijoux en argent de la très jolie ville de Taxco
Article suivant Découvrir la richesse de l'artisanat mexicain dans la région de Oaxaca

Laisser un commentaire

Nous avons désactivé le clic droit afin de préserver les droits d'auteur sur les photographies. Merci de votre compréhension.